Edito

Crée en mai 1982 Radio JM est l’une des premières radios associatives de Marseille. Elle a su, tout au long de ces années, maintenir sa place de média reconnu comme professionnel au sein du paysage médiatique, et rester chère au coeur des membres de la communauté juive locale. La Radio Juive de Marseille est une radio indépendante, communautaire, pluraliste et citoyenne. Radio de service, d’information et de culture, Radio JM reste le meilleur vecteur pour faire connaître et diffuser l’ensemble des composantes de l’expression juive. Carrefour de dialogue entre cultures, générations, traditions et pratiques différentes, Radio JM, s’est aussi fixée comme ligne directive, la promotion de la culture juive et la transmission de son patrimoine. En 1991, le conseil d’administration décide d’ouvrir sa diffusion à un auditoire plus large avec la réalisation d’émissions hebdomadaires par les communautés arménienne, corse et italienne de Marseille. L’information est notre priorité et constitue la charpente des programmes proposés qui émane de deux sources complémentaires : notre rédaction pour l’information locale et la rédaction des radios juives parisiennes, pour l’information nationale. Cette structure a permis un fort développement de Radio JM qui propose ainsi une information continue professionnelle, approfondie et de qualité. Les moyens mis en commun ont permis la constitution d’un véritable comité de rédaction délivrant flashs et magazines d’information tout au long de la journée de 6 heures 30 à 23 heures. Radio JM se veut radio citoyenne, à l’écoute de la cité et de la région. Elle a délibérément choisi de privilégier le service et la convivialité au travers de nombreuses émissions éclectiques, pour répondre à toutes les attentes. Pour avoir su fédérer l’expression des différentes tendances de la communauté juive de Marseille et de la région, ouverte aux autres communautés, elle a acquis toute sa place dans la vie de la cité, de la promotion culturelle à la lutte contre le racisme, la xénophobie et l’intolérance. Sans négliger la vie et la connaissance du territoire métropolitain et l’approche objective de la réalité d’Israël.