INTERVIEW : Décès d'Elisabeth II, Charles III ; quels changements pour Israël ?


16 septembre 2022

Une semaine après l’annonce du décès de la reine d’Angleterre Elizabeth II, l’émotion des britanniques est toujours très forte. Une émotion qui n’est pas toujours partagée, notamment en Israël.

Pourquoi la reine ne s'est-elle jamais rendue en Israël, qu'est-ce que l'accession au trône de Charles III pourrait-elle changer, quel avenir pour les relations entre le Royaume-Uni et Israël ? Radio JM vous explique tout avec la journaliste Emmanuelle Adda, journaliste indépendante à Tel-Aviv et correspondante pour RCJ. 

Quelles ont été les réactions à l'annonce du décès de la reine ? 

Les réactions officielles en Israël ont été tout à fait chaleureuses et émouvantes, notamment de la part du Président, du Premier Ministre, et du monde politique. Tout le monde a rendu hommage au règne de la reine d'Angleterre avec beaucoup d'admiration. 

Du côté de la presse israélienne et du public, les réactions sont mitigées. Un public israélien plutôt froissé, énervé et déçu puisque la souveraine n'avait jamais daigné se rendre en Israël en 70 ans de règne alors qu'elle y avait été invitée à maintes reprises. Une réaction assez paradoxale puisqu'elle semblait entretenir de très bonnes relations avec les représentants israéliens en Angleterre et en Israël qu'elle avait d'ailleurs reçu plusieurs fois. 

Selon certaines informations, la reine attendait qu'un accord soit conclu entre les Israéliens et les Palestiniens pour venir en Israël.

Le président Isaac Herzog est-il, malgré tout, attendu aux obsèques qui auront lieu le lundi 19 septembre à Londres ?           

Le président de l'état d'Israël et sa femme assisteront bien aux funérailles de la reine mais également à une récéption donnée par le nouveau roi Charles III en présence de tous les dirigeants internationaux, dont le Président de la République, Emmanuel Macron. 

Si la reine ne s'est jamais rendue en Israël, Charles III semble avoir des relations plus "assumées" et "détendues" avec l'état hébreu où il s'est rendu plusieurs fois. Qu'est-ce que son accession au trône pourrait changer dans les relations géopolitiques entre Israël et le Royaume-Uni ?   

L'avenir reste flou.

Si Charles III assume pleinement son positionnement envers Israël, le protocole anglais est ce qu'il est. Lorsque l'on accède à la royauté, on est tenu de respecter le protocole de la couronne. S'il est que le roi ne se rendra pas en Isräel comme ça a été le cas pour la reine, alors il ne s'y rendra pas, malgré son attitude "détendue" envers les israéliens. 

En période pré-électorale en Israël, la royauté britannique ne devrait également pas prendre position pour éviter une ingérance dans la politique israélienne.